Découvrir

 

Murato

Murato est un village Corse niché à près de 600 mètres d’altitude situé dans le haut Nebbiu. Son emplacement géographique lui confère un avantage stratégique qui explique en parti son histoire riche : Il est proche du grand Bastia, surplombe Saint Florent et le Cap Corse, et est aussi ouvert sur la Balagne et le Centre Corse.

 

Pour ces raisons, à l’heure de l’indépendance, Pascal Paoli installa son quartier général à Murato et il fit frapper les premières pièces de monnaie corse. Son patrimoine bâti prouve le haut lieu de vie du village. Murato possède la fameuse église romane Saint Michel, ainsi qu’une jolie petite église au clocher triangulaire unique : Saint-Jean.

Le village de Murato possède aussi trois ponts génois qui longent la rivière du Bevinco, des ruelles au style ancestrale, des fours à pains et des lavoirs, rappelant les temps anciens. De quoi ravir les amateurs de vieilles pierres et d’histoire.

Présentation du village de Murato

Présentation

Le village de Murato est situé sur les hauteurs du haut Nebbiu. Traversé par la rivière du Bevinco, il forme un demi-cercle construit sur la partie la plus ensoleillé de la montagne. Face au village se situe la forêt d’Avillani, ainsi qu’une grande châtaigneraie toujours exploitée. 

Murato comptabilise plus de 630 habitants en hiver, et plus de 1.000 en été répartis sur plusieurs quartiers : Muratu Supranu, Muratu Suttanu, Padulaccio, Cucinaja, Albarelle, Couvento, Milelli, Peru, San Giovanne, Costa di a Fornu, Campatile, Castagne, U Mucale, Poggiola, et du hameau de Patronale.

Dans chacun de ses quartiers, on y retrouve des bâtisses faites de pierres, occupant autrefois un rôle important dans le village. En effet, les fours, les lavoirs, les moulins, et glacières étaient des lieux de rencontre et de partage dans la vie des habitants. Certains ont été rénovés, d’autres sont le reflet d’une histoire ancienne. Murato était aussi réputé pour ses canistrelli, sa farine de châtaigne naturellement sucrée, sa charcuterie traditionnelle ou encore son pain qui a toujours eu du succès.  

Histoire

L’histoire de Murato est surtout marquée par un courant révolutionnaire porté notamment par la famille Paoli. En 1755, Pasquale Paoli transforma le couvent en quartier général. Peu de temps après, il y fit frapper la monnaie corse au « Palais de la Monnaie Corse ». Durant la guerre d’indépendance, c’est dans le couvent de Murato que les troupes royales de Louis XV s’installèrent pour s’y recueillir comme hôpital militaire, sans savoir que Pasquale Paoli y résidait. Mais ce dernier manqua de se faire attraper, à quelques jours de la défaite à Ponte Novu en 1769.

Accessibilité

Pour accéder au village, il vous faut prendre la route du « Lancone » ou bien la « n4 » pour arriver au rond-point du col de San Stefanu à 368 m d’altitude. D’ici, il vous suffira de suivre la route D5 qui fait d’ailleurs l’objet de nombreuses compétitions de rallye. Vous pouvez simplement vous laissez guider par les panneaux. Vous arriverez alors en moins de 10 minutes et serez accueillis à l’entrée du village par la majestueuse église Saint Michel, datant du XIIème siècle. Citée par Prosper Mérimée en 1839 comme étant « la plus élégante et la plus jolie qu’il ait vu en Corse », elle fût classée monument historique depuis 1840.

Vous pouvez également accéder au village par la route de Lento, depuis le village de Ponte Novu dans le centre corse. Plus longue et sinueuse, cette route offre cependant un paysage très sauvage.

Le Patrimoine

Les fours

De nombreux habitants possédaient leur four particulier.

Four du Suppranu

 

– Place de la Culetulla du Supranu.

– Place de la Culetulla du Suttanu.

– Au Fundale.

Les lavoirs

Plusieurs familles possédaient également leur propre lavoir dans leur propriété. 

– Au Supranu : lavoir public simple et bassin de rinçage.

– Au Suttanu : « A Funtanona ». Fontaine de source dans un abri voûté. 

Les églises 

– Annunziata : Eglise de l’ancien couvent des Franciscains. Milieu du XVIème siècle. Actuelle église paroissiale. Tableau de l’école de Titien, tombe d’Achille Murati dans la même chapelle.

– San Michele : Eglise romane du XIIème siècle. Première église paroissiale de Murato.

– San Giovanni Evangelista : Ancienne chapelle du Xème siècle, elle a été agrandie au XVème siècle. Cette église à la particularité d’avoir un clocher triangulaire, ce qui l’a rend unique.

Ponts génois (XVII et XVIIIème siècle)

– Pont de Torreno : Situé sur le Bevincu, route de Murato à Rutali. Il a été rallongé et élargi pour les besoins de la circulation automobile.

– Ponte a Teghja : Sur le Bevincu, sentier de Murato à la forêt d’Avillani.

– Ponte di e Venture ou di a Padulella : Sur le Bevincu, sentier de Murato à Bigorno.

Nivera

A nivera sous la neige

 

– A Nivera : Construite en 1870, a cessé de produire en 1914. Cette structure permettait de transformer la glace de nuit par tombereau pour être livrée à Bastia aux gouverneurs génois.

 
 
Commerces et restaurants

EPICERIE

Alimentation « U PERU »

Tél : 04.95.37.66.68

Tabac Presse – Fruits & Légumes – Produits corses

A casuccia

Biaggi Ludovic 

Tél. : 06.20.11.74.42 / 06.25.41.15.23

Vente de produits corses en épicerie fine (charcuterie,farine de châtaigne, huile d’olive; vin…)


Boulangerie

Boulangerie Saint Vincent

Tél : 04.95.37.62.68

Pain – Viennoiseries – Pâtisseries


Restauration

La ferme de Campo di Monte

Cuisine authentique Corse

Tél : 04.95.37.64.39 / 06.07.79.45.06

Plus d’informations sur http://www.fermecampodimonte.com/

Restaurant le BUT

Cuisine aux saveurs « terre et mer » d’une traditionnelle cuisine corse simple mais élégante.

Tél : 04.95.37.60.92

Plus d’informations sur http://restaurant-lebut.fr/


Bars

Bar chez René

Tél : 04.95.38.88.03

Bar chez Marie-Thé

Tel : 04.95.37.63.93

Pagliaghju San Michele 

Tel : 06.79.66.96.41


Charcuterie

Pascal Flori

Tél : 04.95.37.62.30

Charcuterie traditionnelle


Coiffure

Coiffure JB – Salon ACTU’ELLES

Tél : 04.95.37.63.27

Coiffure mixte

 

les activtés

Les randonnées

De nombreuses activités de pleine nature peuvent être proposées à nos clients. Que ce soit au sein même du village de Murato ou aux alentours, plusieurs activités sauront satisfaire petit comme grand.

Le chemin de Pierre et d’eau

C’est un circuit touristique entre le village de Murato et sa nature. Entre Le Supranu (partie haute du village) et le Suttanu (partie basse du village), le chemin fait découvrir le village sous différentes facettes. 

Au fil du parcours, on découvre des ruelles étroites, des églises et chapelles, des fontaines, des pagliaghji, des fours, mais aussi des lavoirs et vielles bâtisses. Ce chemin est apprécié des familles et surtout des enfants, puisqu’il est facile d’accès.

 

Le sentier des douaniers

Le sentier des douaniers à Saint-Florent est un chemin qui parcours les côtes du désert des Agriate, et traverse plusieurs plages paradisiaques telles que le Lotu, Saleccia ou encore Ghignu. 

Upload Image...

Le chemin va même jusqu’à la plage d’Ostriconi, soit une plage située sur la région de la Balagne.  
Sur le chemin, différentes criques sauvages et paysages entre mer et montagnes s’offre à vous.

Les rivières

Les rivières de Murato

C’est le fleuve de Bevinco qui traverse Murato mais les muratais diront plutôt « rivière » pour désigner tout cours d’eau. Composée de plusieurs bassins, la rivière de Murato tient sa particularité dans sa couleur verdoyante et ombragée, dans laquelle on retrouve la fameuse truite corse. 

 

Entre le bassin de « l’Orsoga », du « Pont neuf » et bien d’autres encore, vous pourrez apprécier ces joyaux de la nature, hiver comme été. Pour y accéder, des chemins sauvages et plus ou moins faciles d’accès pourront vous y conduire. Pour certains bassins, il faudra tout de même avoir des chaussures adaptées.